A l’ombre d’une Corneille

Bonjour les rêveurs !

Espérons que l’été fut autant ensoleillé que délectable, parce qu’à présent, nous allons parler de nos pires cauchemars… prêts à les affronter ?

Le Pledge Manager

Le pledge manager est encore en ligne, et plus de 93% d’entre vous l’ont complété. C’est super, mais pour les réfractaires au calcul mental, ça nous laisse avec 7% d’entre vous qui ne l’ont pas fait 😉
Je vous rappelle que c’est une étape essentielle de la campagne, si vous ne le complétez pas, nous ne serons pas en mesure de vous envoyer vos récompenses. Si vous n’avez pas reçu de mail vous invitant au Pledge Manager, ou si vous ne retrouvez simplement pas le lien, merci d’utiliser celui-ci pour récupérer l’accès et le compléter au plus vite :
https://app.crowdox.com/retrieve/sylex/dreamscape-1

La Corneille Rouge

Si l’on parle de cauchemars, vous l’avez deviné, nous parlerons de la Corneille Rouge. Les playtests ont beaucoup progressé, aussi bien que les ajustements et les nouveaux développements.

Puisqu’un cauchemar est quelque chose de très personnel, le premier changement concerne le fait que nous n’aurons plus de plateau principal pour cette extension… mais 4 ! Un pour chaque joueur.

Avec la Corneille Rouge, chaque joueur commence la partie avec son cauchemar personnel, une sorte de malédiction dont il essaiera de se débarrasser.. ou pas. La première particularité de cette carte est son emplacement spécial, qui vous donne le choix d’utiliser n’importe quel pouvoir du plateau, et n’importe quelle couleur de fragment… donc oui, cela inclue les fragments rouges ! Un tel pouvoir vient évidemment avec une contrepartie …

En effet, chaque fois que vous l’activez, vous déplacez le marqueur de votre plateau cauchemar une ligne en dessous, et vous perdez les points correspondant.

De plus, en utilisant le pouvoir, vous déplacez la Corneille Rouge sur un autre Dreamscape. Et lorsqu’un joueur reçoit la Corneille Rouge, il recule le marqueur de son plateau cauchemar d’un pas, et perd les points correspondant.

Compléter cette carte cauchemar restera le choix de chaque joueur. Mais basé sur quoi ?

Tout d’abord, chaque carte cauchemar est unique, et est composée de 2 faces. La première représente l’entrée dans votre cauchemar, ce qui déclenche ce rêve obscur : se noyer dans un naufrage, ou être submergé par des sables mouvants par exemple. Comme toute autre carte du jeu, une fois complétée, vous marquez des points, et… là, ça devient différent, parce que vous ne piochez pas d’autres cartes.

Une fois les points marqués, vous avez le choix :

  • simplement défausser la carte et prendre le risque de perdre des points chaque fois que l’on vous enverra la Corneille Rouge, en incluant une dernière fois à la fin de la partie.
  • retourner la carte pour découvrir votre cauchemar grandissant, mais avec la possibilité de vous en échapper complètement ou de le battre définitivement. Cela signifie que si vous parvenez à compléter cette seconde face, vous vous débarrasserez de tous les fragments de cauchemar dans votre Dreamscape, et serez immunisé à la Corneille Rouge. Par la suite, il lui sera impossible d’être envoyée dans votre Dreamscape, et vous ne perdrez plus de point en utilisant le pouvoir de votre carte cauchemar.

    Will you rush completing it?

Allez-vous vous ruer à la compléter ? Essierez-vous simplement de marquer plus de points avec d’autres cartes, en prenant le risque d’avoir la Corneille Rouge à la fin de la partie ? Nous verrons ce que vous préfèrerez 😉

La page Facebook

Nous posterons bientôt sur notre page Facebook de nouveaux visuels, juste ici, alors n’hésitez pas à liker et partager les rêves !

Evolution du rêve

Dans la prochaine actu (dans 4-6 semaines), nous vous en dirons plus sur Blanc Comme Neige, et serons certainement en mesure de vous montrer les derniers échantillons du matériel.

D’ici là, faites de beaux rêves !